La Chevalerie de la Bretèque à Bois-Guillaume propose aux enfants et ados une immersion parmi poneys et chevaux

la chevalerie 1 Brosser.jpg

Depuis le début des vacances de février, la Chevalerie de la Bretèque, à Bois-Guillaume, est une véritable ruche. Dès 8 h 45, l’effervescence règne dans les boxes. Enthousiastes, enfants et adolescents sont prêts à vivre plusieurs jours d’immersion parmi poneys et chevaux.

Une trentaine de stagiaires, âgés de 3 ans à 17 ans, divisés en trois groupes selon leur niveau, vont partager animations et exercices. Bien couverts, bombe sur la tête, bottes aux pieds, les enfants âgés de 3 ans à 7 ans attendent, un peu stressés, mais attentifs, l’attribution du shetland dont chacun aura la charge toute la journée.

Les premiers gestes

Reste à découvrir ensuite son poney dans les boxes. Opale, Gamin, Calimero, Huppie, Norton… Difficile de distinguer un poney bai d’un poney alezan ou pie, lorsqu’on découvre pour la première fois, pour certains, ces adorables shetlands au pelage doux et épais.

C’est là qu’intervient Bérénice, monitrice stagiaire en charge des très jeunes cavaliers. Elle va les accompagner dans leurs premiers gestes : brosser, panser, caresser, faire connaissance avec leur shetland.

Puis, vient l’épreuve redoutée par les débutants (et les poneys !) du harnachement : poser la selle, passer la sangle, brider, attacher le licol…

L’exercice terminé, cavaliers et poneys sont alors prêts pour trotter et galoper. En route pour le manège, où jeux d’adresse, de maniabilité et recherche d’équilibre offrent l’occasion à chacun de mieux connaître sa monture, de la « prendre en mains », voire affirmer son autorité.

Les cavaliers plus habiles, âgés de 8 à 17 ans, s’entraînent dans une autre partie du manège sur chevaux et doubles poneys : dressage, obstacle, apprentissage des soins, théorie pour préparation aux « galops », sont au programme de cette semaine de stage.

Le jeudi après-midi, les cavaliers et leurs montures partent pour une balade en forêt Verte et le vendredi matin certains passent leur « galop » et l’après-midi est consacrée aux grands jeux collectifs. Ambiance sportive et ludique, l’idéal pour progresser à bride abattue dans l’art de monter à cheval.

pratique

Inscriptions ouvertes pour la deuxième semaine, du 2 au 6 mars, dès 3 ans. Horaires : de 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30. Déjeuner et goûter assurés sur place.

À partir du lundi 2 mars, stages de perfectionnement dressage et CSO en cours particuliers ou effectifs réduits pour cavaliers confirmés ou de compétition souhaitant se préparer à la saison de concours. Stages dirigés par Stéphance Monier, ancien cavalier de haut niveau.

Contact : 06 69 41 61 63.

Courriel : lachevalerie@sfr.fr